MAISON RESPONSABLE

De l’eau chaude oui, mais pas brûlante !

Publié le 16/04/2019

Pourquoi chauffe-t-on l'eau ? 

Envie de vous ressourcer après une journée éprouvante ? Quoi de mieux que de se réfugier dans sa salle de bain pour se relaxer ?La douche est un moment privilégié dans le déroulement de notre journée, où nous recherchons de la chaleur et du confort.

Pour autant, savez-vous que chauffer notre eau chaude sanitaire à une utilité peu connue et pourtant fondamentale : limiter les risques liés à la prolifération de bactéries à l'intérieur de votre ballon d’eau chaude, ou de vos canalisations.
 
Effectivement, en dessous de 50°C, il existe un risque de développement de la légionelle. 
Cette bactérie va proliférer dans une eau peu chaude ou stagnante et va avoir pour conséquence d’entrainer la création de la légionellose.
Le meilleur moyen de l’éliminer sera de régler le thermostat de votre chauffe-eau entre 55°C et 60°C.

Cette température de sortie de production d’eau chaude est réglementée, en effet, l'arrêté du 13 novembre 2005 précise bien que la température de sortie de l'eau doit se situer entre 50° C dans la salle de bains et 60°C aux points de puisage des autres pièces.

Bien que l’eau chaude sanitaire soit bénéfique sur tous ces aspects, elle n’en représente pas moins un risque si nous sommes confrontés à une température d'eau non maitrisée.

Eau chaude sanitaire : une sensibilisation nécessaire

Les accidents domestiques liés à l’eau chaude vont concerner en premier lieu les enfants, pour cela, il ne faut pas négliger le rôle de sensibilisation des parents car les brûlures sont le plus souvent évitables à l’aide d’adoption de règles de prudence simples à leur transmettre.

Elle est par exemple responsable de près de 15% des brûlures des enfants de 0 à 5 ans. La peau d’un enfant étant plus fine que celle d’un adulte, 1 seconde avec une eau à 60° C peut causer une brûlure du 3ème degré chez l'enfant ; 2 secondes avec une eau à 55° C.
 
Les jeunes enfants auront aussi un temps de réflexe plus long que l'adulte avant de retirer leurs mains, leur visage ou leur corps du bain ou du robinet d'eau chaude.

Bien que déjà conscients des dangers représentés par une eau trop chaude, une solution s’offre à vous pour existe pour éliminer ce risque une bonne fois pour toute : le thermostatique.

La solution thermostatique

En complément d’une sensibilisation nécessaire, le mitigeur thermostatique est une réponse. Il vous assura une parfaite précision et stabilité de la température de l’eau afin de prévenir tout risque de brûlure.

D’un point de vue sécuritaire et en fonction du modèle choisi, le mitigeur thermostatique peut donc contenir les caractéristiques suivantes :

– La manette de réglage de la température : elle va indiquer la température de confort de 38°C généralement grâce à un trait rouge et physiquement avec une butée. Cela permet, à des enfants par exemple, d’éviter de se brûler car ils pourront difficilement manœuvrer la butée pour forcer la température.
- Le système « anti-brûlure » : il va couper immédiatement le passage de l’eau chaude si l’alimentation en eau froide est coupée accidentellement. Lors de votre achat, en gage de sûreté supplémentaire, n’hésitez pas à repérer le logo NF, les robinets thermostatiques certifiés sont tous équipés de ce dispositif de sécurité. 
– Un « corps froid » : il va permettre au mitigeur de rester froid pendant son utilisation grâce à de l’eau froide qui circule dans celui-ci.


Pour aller plus loin